Églises de réveil et engagement citoyen

Eglises de sommeil

Patrick Mbeko, écrivain, dans ce post tiré de sa page Facebook questionne l’attitude des gourous des Églises de réveil en Afrique. Insensibles à la misère du peuple mais très sensibles au maigre contenu de son portefeuille.

Par Patrick Mbeko

Vous priez un Dieu que vous n’avez jamais vu, vous chassez des démons que vous n’avez jamais croisés; mais vous êtes incapables de dénoncer le mal et les injustices que vous voyez tous les jours dans les rues de votre pays. Ignorants, manquant cruellement de culture, vous reconduisez le discours de l’ancien colonisateur qui a assimilé nos cultures ancestrales à de la sorcellerie. Vous avez dépouillé l’homme congolais (et africain) intellectuellement, culturellement et spirituellement. Vous avez mis en place une entreprise d’abrutissement massif qui vous sert ainsi que le pouvoir. Vous priez le dieu dollar (Mammon), vous dépouillez vos fidèles sans état d’âme. Vous leur promettez des «bénédictions» qui n’arriveront jamais, quand eux «bénissent» vos poches et vos comptes en banque avec leurs dîmes et offrandes. Vos « églises de réveil » sont devenues des temples du néolibéralisme triomphant, où l’on pratique un capitalisme spirituel qui ne dit pas son nom. Face à la misère des vôtres, vous sortez des formules magiques : « l’église est apolitique », « toute autorité vient de Dieu », « Respectez le régime », même quand celui-ci clochardise, chosifie, viole et tue. En fait, qui êtes-vous ? Qui est derrière vous? Pourquoi êtes-vous si méchants ? Vous avez l’habitude chasser les démons des corps soi-disant possédés, mais à bien vous observer, on se demande si ce ne sont pas les démons qu’on doit délivrer de vous. Vous êtes plus méphistophéliques que le cadet de la famille de monsieur diable. La misère de votre peuple ne vous dit rien; vous êtes insensibles à la souffrance que vous côtoyez au jour le jour. Comment avez-vous le courage de demander à ces pauvres gens de contribuer à vos fonds de retraite déjà bien garnies par des années de dîmes, d’offrandes et de dons? Comment arrivez-vous à dépouiller des gens qui n’ont quasiment rien ? Comment arrivez-vous à promettre des emplois à vos fidèles dans un pays qui ne crée pas d’emplois ? Comment arrivez-vous à parler de «richesse» dans un pays qui ne génère rien ? En fait, comment faites-vous pour être aussi sadiques ? Je ne suis pas là pour critiquer la religion ou l’église de qui ce soit. On ne va pas généraliser; je suis conscient qu’il existe de bons pasteurs. De très bons même. Mais n’empêche que la grande majorité de ces gens ─ ces mercenaires d’une spiritualité dollarisée ─ sont des truands qu’il faut dénoncer, voire tôt ou tard neutraliser. Les «églises de réveil» à effet soporifique sont non seulement devenues un véritable fléau, mais aussi et surtout un frein à l’émancipation du peuple congolais. Il faut le dire…

%d blogueurs aiment cette page :